Lettre à un homosexuel – 8

Mon cher ami,

Oui, ce soir je m’adresse à toi en tant qu’ami, car ce soir encore, je peux décider de qui tu peux être. Et ce soir, j’ai tant besoin d’un ami, comme toi, je présume.

La vie n’a jamais été facile. Mais comment pouvons-nous l’apprécier quand elle nous vient facilement ? La vie ne devient-elle pas banale quand c’est le cas ? … Je sais, je sais, tu n’as nullement besoin de me le dire. Tu aurais tant aimé être Mr. Tout le monde, avec tout ce que cela représente d’avantages et d’inconvénients … mais sincèrement, quels sont les avantages quand on est Mr. Tout le monde ? Vivre sa vie sans la cacher ? Dans la honte et la peur ? Mais que sais-tu de Mr. Tout le monde ? Peut être que lui aussi vis sa vie dans la honte et la peur, il y a tellement de choses qu’on peut cacher hormis la sexualité. Puis, qui est ce Mr. Tout le monde ?

Ma très chère amie,

Je sais, tu peux être n’importe qui ! Tu peux être ma sœur, ma cousine, ma voisine, ou juste la fille qui est passée devant moi l’autre jour. Mais tu es une amie, ce soir en tout cas, je m’ouvre à toi, parce que j’ai envie de te parler.

Vois-tu les sourires des gens ? Ils ne sont pas toujours sincères crois-moi ! Et si tu sais qu’ils vont te rejeter pour ce que tu es. Rejette-les pour ce que tu n’es pas, pour ce qu’ils préfèrent que tu sois.

Lèves-toi, et ce soir, ne le crie pas, tu n’es pas obligée de le crier sur tous les toits, mais sois toi-même. Tu n’es pas obligée de le crier, personne ne veut entendre tes cris, et puis de toute façon ne te casse pas la voix pour ces quelques incultes qu’ils représentent, quelques mules illettrées. Ce soir sois qui tu te sens être. Qui tu te sens vraiment être. Qui, tu es né pour être. Car être, est l’essence même de la vie. Les gens jugent, si ce n’est pas parce que tu préfères les femmes, ce sera parce que tu ne portes pas le voile, ou justement, parce que tu ne pratiques pas alors justement, on te juge parce que TU portes le voile. Parce que tu es belle, et par conséquent une salope. Parce que tu es moche, et plaignent l’homme que tu seras supposée épouser.

Les gens parlent … Parce que c’est gratuit. Et parce qu’ils sont méchants, ça coule dans le sang, et ces jugements sont de simples reflets de l’ignorance et de l’insécurité des gens. Et parce qu’ils ignorent tout de la vie, même s’ils ont cru le contraire.

Mon cher ami,

Tout ce qui compte dans la vie c’est d’aimer. Mais d’abord, aime-toi. Car si tu n’es pas apte de t’aimer pour qui tu es, comment veux-tu que les autres le fassent ? Aime-toi pour qui tu es, et ne fais de mal à personne. Aime-toi pour qui tu es, et laisse une chance aux autres de te connaitre. L’essence du « toi » qui fais de toi ce que tu es aujourd’hui, ce que tu as été hier, et ce que tu seras demain, et après demain.

Les gens ne sont pas obligés de comprendre pourquoi, tu as préféré ton sexe. De toute façon, ce n’est nullement leur affaire. Quand un homme aime une femme ça s’appelle l’amour. Quand un homme aime un homme, ça s’appelle l’amour. Quand une femme une femme ça s’appelle toujours de l’amour. L’amour n’a pas besoin de sexe. L’amour est quelque chose que tout le monde peut partagé sans tenir compte de qui partage ton lit. L’amour … est indescriptible, mais c’est le plus noble des sentiments, ça je te l’assure.

Aime qui tu veux, sincèrement et ne te fies pas aux autres qui ne comprennent pas cela. Car, considères-toi, enfin, quelqu’un de noble. Plus qu’eux en tout cas!

Ma chère amie,

La vie est pleine de surprises. De jolies aventures. De grandes découvertes. Mais aussi, de grands obstacles, de mauvais souvenirs, et de grandes angoisses. Le plus important c’est de savoir s’en sortir. Ne pas dépendre de nos craintes, de nos peurs. Dis-toi, que ces peurs et craintes grandissent de jour en jour, telle une muraille, plus le temps passe, plus cette muraille grandit. Au bout d’un moment, tu te retrouveras cloitrée, sans issue, sans espoir.

Et si un Homme perd espoir … il perd la vie.

Ta vie, est ton combat. Et ce ne sera pas facile crois-moi. Mais il faut savoir, que de là où tu es, avec tes armes, tu trouveras un grand rassemblement de gens qui auront compris, que l’Homme n’est meilleur que l’Homme, seulement s’il peut l’aimer inconditionnellement, et sans raisons. Aime les gens inconditionnellement et sans raison. Sauras-tu le faire ? Si oui, tu es donc meilleure et plus forte que tous les jugements qui oseront te viser.

Mon cher ami,

Tu ne fais que vivre, aimer, et vivre. Ne troque ta passion et ton désir pour la vie contre rien au monde. Car être homosexuel n’a jamais été la fin du monde. La preuve, les homosexuels ont toujours fais partie de notre histoire, de notre culture, de notre héritage, en tant qu’êtres humains, en tant que GRANDS noms. A travers le temps, à travers les temps. Et pourtant nous continuons à vivre. Regarde la preuve, je suis vivant en train de t’écrire ma lettre, et tu es vivant, en train de me lire !

On ne t’a jamais fais étudié l’histoire de l’homosexualité à travers le temps. Mais sache qu’aussi, qu’on ne t’a jamais donné des cours sur les vraies valeurs des autres religions. On ne t’a jamais donné des cours pour connaître ce qu’est l’amour. On ne t’a jamais donné de cours de respect au propre sens du terme. On ne t’a jamais donné les cours des droits de l’Homme. Alors que nous sommes tous, du plus grand au plus petit concernés.

Excuse leur ignorance. On ne t’a appris que ce qui semblerait t’assurer la survie, mais pas les vraies valeurs de la vie. Excuse leur ignorance.

On ne t’a imposé que ce que les gens ont voulu te faire savoir. Leurs petits esprits, leurs petites cervelles, ont décidé ainsi. Pourtant sache une chose. Si l’homosexualité était mal, on lui aurait trouvé une solution depuis des siècles. Si l’homosexualité était une maladie, on lui aurait trouvé un remède. Mais on ne le fait pas … parce qu’au fond d’eux, ceux qui ont approché la chose, ils ont compris, que rien n’est faisable. Ce n’est pas un choix … ce ne l’a jamais été … ça ne le sera jamais. Tu le sais pourtant. Ton homosexualité tu la connais mieux que les autres qui tentent de lui trouver un remède.

Ma chère amie,

Dieu, Allah, Yahvé, ne te déteste pas crois-moi. Ce sont les gens, et leurs interprétations mortelles qui ont décidés ainsi. Dieu, Allah, Yahvé, t’a créé, et crois-moi, si ces gens avaient un zeste d’intelligence, ils comprendraient, eux qui le réclament pourtant si fort quand ça les arrange, que Dieu, Allah, Yahvé, ne fait pas de fautes. Il ne l’a jamais fait, et ne commencera pas demain. Ta sexualité n’est nullement une faute. Et ces gens, ne connaissent pas mieux que Dieu !

Dieu, Allah, Yahvé est amour. Le reste, peut aller brûler en enfer. Aimes-ton Dieu, et ton Dieu t’aimera. L’amour des gens n’est pas eternel, ni leurs mots, ni leur haine, ni leur dérisoire conscience.

Mes amours,

Vous n’êtes pas les seuls. Et les gens ne sont plus aussi fermés et bêtes comme ils étaient. Les gens commencent à changer. A ouvrir les yeux sur la vie. A connaitre enfin le bon du mauvais. Garder espoir est un excellent conseil. Mais ce qui serait encore meilleur, c’est que si vous  IMPOSIEZ le respect. Car celui qui respecte, et impose le respect, finit toujours par l’avoir. Car dans la vie, rien ne se fait aussi, sans respect.

Vous n’êtes pas seuls. Vos voix sont des messages que des sourds d’ignorances n’ont pas pu entendre, écouter. Ces oreilles commencent à entendre un petit bruit, une petite zizanie, ils commencent à devenir des humains, heureusement pour eux.

Les gens comment à bouger, donnez leur juste un peu de temps. En attendant, vivez votre vie, car la vie est faites pour que les vivants y vivent … vivez, mes amours, vivez !

A vous,
D’ici, et d’ailleurs,
Hicham


4 réflexions sur “Lettre à un homosexuel – 8

  1. L’amitié, c’est aussi l’amour. Les orientations sexuelles , c’est aussi un moyen de créer des formes de discriminations. . La sexualité est un plaisir et non un péché. Plus les plaisirs sont grands et sont répétitifs, plus la somme risque d’être le bonheur.

  2. Vraiment en trainant dans ce blog.. j’ai vu de la vrai merde quoi!
    c’est quoi tou ce putain de françai du gardien du parking..
    Vous savez quoi? Enfoncez vous le doigts dans la verge ou le cul.. ça vous calmera (:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s