Lettre à un homosexuel – 7

Commencer une telle missive par une banalité peut sembler extrêmement léger compte-tenu de l’effrayante situation dans laquelle tu dois te trouver. Perdu dans des incertitudes, des questions muettes ou posées à demi-mot, sur la nature de ce que tu ressens. Une peine que tu dois taire, des interrogations et des désirs inavoués et inavouables. Seul au milieu de tous, en proie à la honte et à la frustration.

Mais je ne sais comment débuter, si ce n’est en te disant « Carpe Diem ». Est-ce simplet ? Totalement. Mais, c’est aussi et surtout véridique. Du peu que j’ai pu apprendre, vivre n’est pas chose évidente. Vivre en étant soi, l’est encore moins. Pis, quant on est issu d’une société ayant pour sport national, la stigmatisation.

Mais tu ne dois pas perdre de vue le fait que ta vie, donnée par un Dieu quelconque en lequel tu as foi ou par des parents aimants (ou pas), est d’abord et avant tout la tienne. Tes peines, tes joies, tes défaites, tes réussites sont tiennes et jamais personne ne les vivra, ni ne les ressentira à ta place.

N’aies pas peur d’être ce que tu es, mieux encore comme dit Friedrich Nietzsche « Deviens ce que tu es ». Plus important, aies le courage d’être ce que tu es. Alors « Cueille le jour » mon Ami et Frère. Vis ta vie comme tu la ressens chaque jour. Sois toi-même et ne rougis pas de cela.

Autant te prévenir de suite, ce ne sera pas facile, ni simple. Tu devras faire des concessions et des compromis au nom de la paix avec ta famille, tes proches et même la société. De délicates équations et de périlleuses situations t’attendent mais même dans le doute, dans la mesure du possible, trouves en toi, cette force, cette volonté, ce courage de t’affirmer haut et fort. De cela, non seulement dépend ta survie mais aussi ton bonheur.

Pour ne pas vivre chaque jour qu’il te reste dans le doute, la honte et le regret, tu te dois à toi-même de trouver « le courage d’être toi » malgré le prix élevé que cela te coûtera.

Va, ne doutes plus, n’aies pas peur et Carpe Diem mon Ami et Frère.

E.E.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s