Lettre à un homosexuel – 1

J’ai été très touché, et inspiré par la lettre de Soufiane Sbiti, intitulée « Lettre à un jeune Homosexuel« .

Je me suis donc, dans l’esprit de cette belle initiative, de continuer dans cette voie, en publiant, pendant cette semaine, des « Lettres à un Homosexuel », écrits par des amis.

Voici donc, la première lettre dans cette série, écrite par : Hajar.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Cher Ami…

Je ne sais comment commencer cette lettre qui a mit trop temps avant d’être écrite. Faute d’inspiration peut être ? Manque de courage ? Je n’en doute pas… Mais passons à l’essence de la raison pour laquelle je l’écris. Comment vas-tu ? Vois-tu toujours le monde comme avant ? Incapable d’accepter la différence, comme tu m’as dit ce jour-là ?

Je veux que tu saches que je ne te contredis pas… pas aujourd’hui en tout cas, pas maintenant. Tu te souviens… le jour où j’ai remarqué que tu étais différent des autres garçons de la classe, que parmi eux tous, tu étais le seul qui ne pensais pas avec des idées avides de « skin ship ». Tu te souviens de la façon dont je t’avais abordé ? Oui, oui, la première fois qu’on s’était parlé. Tu te souviens des heures que je passais à te regarder ? Tu ne t’étais jamais demandé pourquoi ? Je peux te répondre ?

Bon, avant tout, je l’ai sentit. J’ai sentit ta différence et je suis fière de te dire que je n’ai pas ressentit de dégout envers toi, pour ton homosexualité. Je ne l’ai jamais senti. Je suis même ravie que tu le sois, ainsi, j’ai trouvé en toi un ami cher, un confident et quelqu’un à faire confiance.

Je souris quand je me souviens de notre première sortie ensemble. Tu te souviens ? On parlait de tout sans tabous. Tu te souviens de ce mec qui nous regardait d’un œil noir ? Tu t’en souviens ? Moi, je ne me suis jamais imaginé faisant cela, à part avec toi…

Je sais, c’est nul d’en parler. Mais je le voulais. Tu sais… ça ne me dérange pas que tu sois homo, bi ou même asexuel, car en dessus de tout ça, tu es un être humain ! Ça me dérange pas que tu aies des plans cul chaque jour, du moment que tu me respectes. Je m’en tape si mes amis ne t’apprécient ou que ma famille ne t’accepte pas du moment que tu es un vrai ami, du moment que tu es mon ami. Je ne vois pas pourquoi on fait tout un plat pour quelque chose que N’guir ne résoudra jamais ? Pourquoi utiliser la violence ? Depuis quand la violence a-t-elle fait ses preuves ?

Tu te demandes peut être pourquoi je te fais rappeler tous ça. La réponse est dans chacune de ces questions, dans chaque mot… ça me manque ! Sentir ta main protectrice sur moi me manque sans penser une seule milliseconde que tu aies des arrières pensées. Rire sur tes remarques sur les hétéros. Tes jeux de rôles. Tes expressions. Tout ça me manque terriblement.

On m’a toujours expliqué que les homos étaient des bannis, dotés d’un esprit sale. Les toucher sera aussi péché que de leur parler. Que ces homos étaient la raison derrière nos malheurs…

Mais tu m’as appris que la poisse n’attendrait pas que tu touches un homo pour qu’elle te tombe dessus. Tu m’as montré que c’est l’Homme, peu importe son orientation, peut avoir l’esprit sale, peu importe son désir, son pays, ses origines… que le bannissement est un moyen primitif pour déchirer la société en petits morceaux… tu m’as montré qu’avoir un ami différent des autres et de ton entourage, ça change, ça t’aire l’esprit, ça te fais vivre.

Je voulais te dire en fin de compte que : tu me manques mon ami, avec nos différences, nos points communs. Tu me manques quelque soit l’esprit des gens, leur conception des choses… tu me manques un point barre.

Ton amie
Hajar
22ans


7 réflexions sur “Lettre à un homosexuel – 1

  1. Résumons : Toi homosexuel qui as un plan cul chaque soir et qui vit dans le malheur le plus noir, tes parents ne t’aiment pas tu es mal aimé de tous, mais je t’accepte quand même.
    Si c’est pas cool ça !

    1. Ta méchanceté … Tu peux la garder chou
      Le but derrière la lettre est le support des amis envers leurs amis 🙂
      Peux-tu dépasser cela ?

  2. L’homophobie en milieu scolaire. Vue sous cet angle,la question doit interpeller tous les acteurs du monde de l’éducation. Pour quand la journée mondiale contre l’homophobie dans nos écoles?

  3. Une, je suis heureuse de voir mon article ici ^^ c’est un honneur!
    Deux, Je disais que j’acceptais cette personne tel qu’elle est parce que ce que j’ai cherché je l’ai trouvé en elle : l’amitié pure et sincére…
    Zineb: deverait on attendre une journée mondiale contre la homophobie pour accepter un ami qui est cher malgré ses orientation… je ne dis pas que j’accepte l’homosexualité , je dis seulement que ce n’est pas une raison valable pour ne pas me faire amie avec cette personne-ci ^^

  4. Oui, je sais Hajar mais ta lettre est un bon prétexte pour poser le problème de l’homophobie dans nos écoles, lieux normalement où devrait s’apprendre l’éducation à la tolérance, à l’acceptation de l’autre tel qu’il est. La journée mondiale contre l’homophobie est une bonne occasion pour sensibiliser les lycéennes et lycéens à ces sujets tabou

  5. Ne pensez pas que cela ne se produise qu’au Maroc, c’est partout pareil, dès que l’on est différent, on pourrait presque croire qu’on a tous la peste, mais c’est ainsi. Le pire c’est lorsque l’on est exclu de sa propre famille pour la même raison, je ne peux qu’en demander instamment à la tolérance naturelle de l’Être humain, pour autant qu’il n’ai pas encore perdu toute son Humanité. Je veux créer ma propre Fondation justement pour recueillir tous les exclus de la société, mais je suis entrain de m’organiser dans ce sens, mais j’ai besoin de mécènes pour se faire. Après quoi, toute personne voulant vivre hors du système économique mondial tel qu’il existe pourront venir vivre une vie libre au Grand air avec moi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s